Le Réchauffement climatique

Espace de discussion regroupant tous les aspects du Réchauffement climatique.Confrontation à l'amiable entre toutes les positions en la matière.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Grandes quantités de neige au Québec (Mars 2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alain
Admin


Messages : 173
Date d'inscription : 01/03/2008
Localisation : Belgique

MessageSujet: Grandes quantités de neige au Québec (Mars 2008)   Jeu 6 Mar - 11:54

Message envoyé par Hendy

http://global-warming.forumsactifs.com/presentation-f1/nouveau-t67.htm

Citation :
Est ce que la quantité de neige est un indice du réchauffement de la planète.. Nous sommes presque à un record de la quantité de neige tombé au sol.. Les terrains sont remplis, les bords de route, les sites de dépot de neige... on en peut plus on veut la donner aux amaricains mais ils n' en veulent pas car ils n' ont pas d'argent pour payer étant en élection cet année.. (blg)

Je te répondrai plus tard dans la journée, car là, je dois me rendre au boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culte-de-la-nature.skynetblogs.be
Phytoman



Messages : 25
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: Grandes quantités de neige au Québec (Mars 2008)   Jeu 6 Mar - 12:30

J'ai déja lu des choses à ce sujet, et l'on dit que le réchauffement climatique devrait accroître les précipitations, surtout au niveau de leurs intensités, donc j'imagine que l'effet doit être le même pour la pluie et pour la neige.

Dis moi Hendy, au niveau des températures moyennes, quelles sont les tendances pour le Québec?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hendy



Messages : 33
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: tendance   Jeu 6 Mar - 15:13

Je n' ai pas percu de grande tendance si ce n' est la quantité de neige de cette année.. on en prévoit encore 30 cm en fin de semaine..
L' an passé l' été fut plutot frais
On a eu quelques années avec des records de température mais on verra..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phytoman



Messages : 25
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: Grandes quantités de neige au Québec (Mars 2008)   Jeu 6 Mar - 16:09

Les 10 dernières années restent quand même la période des records en tout genre, c'est à mon sens très significatif d'un dérèglement climatique.

Je sais qu'en Belgique, 2007 est l'année la plus chaude jamais enregistrée, et pourtant, selon Alain(Car je n'étais pas en Belgique), au vu de l'Eté passé en Belgique, on aurait pu croire à une année plus froide, il n'en est rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Admin


Messages : 173
Date d'inscription : 01/03/2008
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Grandes quantités de neige au Québec (Mars 2008)   Jeu 6 Mar - 22:21

Au niveau Réchauffement, nous sommes dans une période de transition, le réchauffement global de la Planète est bel et bien entamé.
Ce dérèglement général va provoquer des situations climatiques extrêmes en différents endroits du globe qui se concrétiseront par des catastrophes que nous connaissons déjà.
En termes plus concret, nous allons assister à des pluies ou neiges de plus en plus intenses, des ouragans de plus en plus puissants, des périodes de chaleur plus fortes, des sécheresses plus importantes, des vagues de froid plus intenses et des pics de pollution de plus en plus nombreux.
Et tout ceci résulte bien du réchauffement global de la Planète.
Donc un record de quantité de neige tombée est, en considérant tout ce qui précède une conséquence probable du réchauffement. Maintenant, la seule la répétition du phénomène pourra confirmer ceci.

Voici un article qui peut peut être éclairer ce débat, car il est certain que bon nombre de gens utilisent de tels excès pour tenter de démontrer que le réchauffement n’est qu’une idée inventée de toute pièce :

Citation :
Texte mis en ligne le 3 mars 2008 à 14:19
Une quantité record de neige est tombée sur le Québec cet hiver. Des endroits inusités comme Bagdad et Johannesbourg ont pour leur part vu neiger cette année, tandis que la Chine s’est vue paralysée par des tempêtes hivernales il y a quelques semaines.
La multiplication d’événements de la sorte pousse certains observateurs à affirmer que les changements climatiques, et plus précisément le réchauffement de la température, sont de la frime.

Le National Post a publié la semaine dernière une chronique intitulée « Forget Global Warming : Welcome to the New Ice Age » (Oubliez le réchauffement climatique : Bienvenue dans une nouvelle ère glaciaire ».

Le chroniqueur Lorne Gunter y explique que les chutes de neige importantes au Canada et une augmentation récente de la couverture glacière dans l’océan Arctique soulignent que les « hystériques du réchauffement climatique » ont tort.

Aux États-Unis, certains élus républicains tiennent le même discours, qui trouve aussi écho dans plusieurs think-tanks conservateurs.

Les conclusions de ces opposants aux restrictions sur les émissions de GES sont toutefois erronées.

Comme le rappelle la NASA, une différence importante existe entre la météo, soit la température et le temps que l’on observe tous les jours, et le climat, qui reflète le « comportement » de la météo à long terme.

Andrew C. Revkin, du New York Times, explique que le refroidissement observé cette année est en partie du à La Niña, qui est le phénomène contraire du El Niño.

Le froid de cet hiver n’est pas anormal, et ressemble à des baisses de température similaires en 1988, 1991-92 et 1998.

Malgré ces périodes plus froides que la normale, la tendance à long terme pointe clairement vers un dérèglement du système climatique, incarné notamment par une augmentation de la température moyenne dans le monde.

Rappelons que le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) s’est vu décerné le prix Nobel de la paix l’an dernier pour son travail en la matière, qui est confirmé par les plus grandes Académies nationales des sciences à travers le monde.

Pour aller plus loin :

http://dotearth.blogs.nytimes.com Andrew C. Revkin

http://www.nasa.gov NASA: La différence entre la météo et le climat

http://www.nationalpost.com National Post

Source: http://www.visiondurable.com/article-189438-Un-hiver-froid-qui-desavoue-le-rechauffement-du-climat.html

En outre, une équipe de chercheurs a mis en évidence une multiplication de l’intensité des tempêtes, avec le déversement de plus grandes quantités de pluies et de neige

Citation :
Réchauffement climatique et quantités accrues de précipitations
Les tempêtes pourraient déverser de plus grandes quantités de précipitations et de neige tout autour de la Terre à mesure du réchauffement climatique au cours du siècle à venir, selon les résultats obtenus à partir de plusieurs modèles informatiques. Une équipe de chercheurs du National Center for Atmospheric Research (Etats-Unis) explique où et comment une atmosphère et des océans plus chauds entraîneraient de plus intenses précipitations.

Les plus fortes augmentations se produiraient sur les terres au niveau des tropiques. De fortes pluies et neiges surviendraient dans les parties nord-ouest et nord-est de l’Amérique du Nord, en Europe du Nord, en Asie du Nord, sur la côte est de l’Asie, en Australie du Sud-Ouest, et dans les régions sud-centrales de l’Amérique du Sud, durant le 21ème siècle.

D’après les modèles, la plupart des régions du monde feraient l’expérience de précipitations plus intenses, pour une tempête donnée, indique Gerald Meehl. Mieux connaître les régions les plus affectées pourrait aider à mieux gérer les ressources en eau et anticiper les inondations, ajoutent les chercheurs.

L’intensité des précipitations est définie par la quantité de pluie et de neige qui tombe en une journée de tempête. Les océans et l’atmosphère se réchauffent à mesure que les gaz à effet de serre pénètrent cette dernière. Une surface de la mer plus chaude entraîne un accroissement de l’évaporation, tandis qu’un air plus chaud signifie plus d’humidité. A mesure que cet air saturé d’eau se déplace des océans vers les terres, des précipitations plus importantes se déversent. Les tropiques connaîtraient l’augmentation la plus élevée de quantités de vapeur d’eau. Combinée à des changements affectant les vents et la pression au niveau de la mer, l’humidité supplémentaire engendrerait plus de pluies et de neiges dans les régions où l’air humide converge.

Les chercheurs font remarquer qu’en Méditerranée et au sud-ouest des Etats-Unis, même s’il est prévu que l’intensité des précipitations augmente, la moyenne de celles-ci diminuerait. Cette diminution serait due à de plus longues périodes de sécheresse alternant avec des périodes humides.


Source: http://www.cirs-tm.org/breve.php?id=780

Une autre publication intéressante à lire sur le sujet
http://www.sciencepresse.qc.ca/node/19983


Donc, si tu veux Hendy, à mon sens tout est lié, mais l'Avenir (je dirais proche) aura vite fait de le démontrer.
Mais j'imagine déja le problème que vous rencontrerez pour pouvoir déblayer toute cette neige, pas évident à gérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culte-de-la-nature.skynetblogs.be
hendy



Messages : 33
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Grandes quantités de neige au Québec (Mars 2008)   Ven 7 Mar - 21:52

Cela parait pire que c' est..
J' ai donné le contrat d' entretien à une cie et chaque fois qu' il tombe plus de 5 cm de neige, il passe pour enlever la neige avec sa grosse soufleuse.. et à peine 5 minutes plus tard tout est nettoyé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Admin


Messages : 173
Date d'inscription : 01/03/2008
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Grandes quantités de neige au Québec (Mars 2008)   Ven 7 Mar - 23:39

Il est vrai que chez vous la neige est chose courante.
Tu vois Hendy, j'en apprend tous les jours, car ici, j'imagine que personne ne se doutait que chasser la neige puisse être un métier à part entière.
Les firmes qui font ce genre de contrat, ce sont des entreprises de jardins? Une manière peut être pour ces sociétés de fonctionner toute l'année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culte-de-la-nature.skynetblogs.be
hendy



Messages : 33
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Grandes quantités de neige au Québec (Mars 2008)   Sam 8 Mar - 16:28

Ce sont des conducteurs de machinerie lourde...
L' hiver ils font l' entretien routier et souvent l' été du camionnage ou operateur d' autre machinerie lourde..
**bulldozer,pelle mécanique, niveleuse, camionneur etc..**
Le genre de travail change beaucoup de l' été à l' hiver..
Au printemps (1.5 mois)on ne peut circuler avec du matériel lourd sur nos routes sans risquer de détruire les structures et les charges de camions sont fortement diminués..
Il ne faut pas oublier que les surface exposées gelent jusqu' a près de 1.5m et plus à certains endroits..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hendy



Messages : 33
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Grandes quantités de neige au Québec (Mars 2008)   Dim 9 Mar - 17:20

Quel belle neige ce matin recouvre le sol..il y a plus de 400 cm de tomber et l' on est près du record.. des banc de neige énorme.. plus de 3-4 mêtres..
Mon voisin est découragé mais tout va fondre bientot et l' on pourra planter des fleurs..
Courage et une heure de pelletage tout va rentrer dans l' ordre..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Admin


Messages : 173
Date d'inscription : 01/03/2008
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Grandes quantités de neige au Québec (Mars 2008)   Mar 11 Mar - 12:04

Vu de chez nous(Europe), cela nous fait presque rêver.
Je me souviens des années 80 ou un Hiver sans neige n'existait pas.
Ces dernier temps, même le gel commence à se faire rare, un Olivier planté en pleine terre en Belgique, survit très bien depuis une dizaine d'année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culte-de-la-nature.skynetblogs.be
hendy



Messages : 33
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: observation   Mer 12 Mar - 5:08

Est ce que la quantité de neige fut importante entre 1790 et 1800.. Il me semble avoir lu quelques chose sur cette période et l' on mentionnait un hiver tardivement long et un été froid.. malheureusement je ne puis me souvenir de l' année
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Admin


Messages : 173
Date d'inscription : 01/03/2008
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Grandes quantités de neige au Québec (Mars 2008)   Mer 12 Mar - 11:29

Bonjour Hendy,
Tu as raison, et tout cela se situait dans la période de ce que l'on appelle aujourd'hui le petit âge glaciaire qui a duré jusqu'aux environs de 1850.
Malheureusement pour Napoléon et sa campagne de Russie.

J'ai introduit ce sujet à l'endroit suivant, tu y trouveras des infos sur ce petit âge glaciaire.
http://global-warming.forumsactifs.com/la-paleoclimatologie-f17/le-petit-age-glaciaire-t80.htm#124
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culte-de-la-nature.skynetblogs.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grandes quantités de neige au Québec (Mars 2008)   Aujourd'hui à 16:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Grandes quantités de neige au Québec (Mars 2008)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réduire les quantités.
» Hauteur de neige cumulée
» villes sous la neige
» La plus grande tempête de neige depuis un siècle
» Sortie neige ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Réchauffement climatique :: LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE :: LES NUAGES ET PRECIPITATIONS-
Sauter vers: