Le Réchauffement climatique

Espace de discussion regroupant tous les aspects du Réchauffement climatique.Confrontation à l'amiable entre toutes les positions en la matière.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Réchauffement climatique : le Soleil n’y est pour rien( Lockwood M. & C. Fröhlich. (2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alain
Admin
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 01/03/2008
Localisation : Belgique

MessageSujet: Réchauffement climatique : le Soleil n’y est pour rien( Lockwood M. & C. Fröhlich. (2007)   Lun 7 Avr - 14:50

Citation :
Le Soleil influence-t-il l’actuel réchauffement climatique ? Cette thèse, soutenue par Claude Allègre et d’autres chercheurs, se retrouve invalidée par une nouvelle étude.
Les variations d’activité solaire sont suspectées par certains spécialistes d’être responsables de la hausse des températures à la surface de la Terre. Cette hypothèse, prenant à contre-pied les conclusions du GIEC, est à l’origine d’une importante controverse entre climatologues. Une étude, publiée dans la revue Proceedings of the Royal Society A, vient cependant contredire cette hypothèse, en se basant sur les mesures de l’activité solaire réalisées par satellites depuis 1977.

Lockwood et Fröhlich [1], les deux auteurs à l’origine de ces travaux, montrent que, si l’activité solaire a connu une phase de croissance jusqu’en 1985, elle décroît désormais. La quantité d’énergie solaire reçue par la Terre étant en diminution, ce résultat ne peut être comparé à l’augmentation des températures à la surface du globe. De plus, les chercheurs réfutent également l’hypothèse de l’incidence du rayonnement cosmique : lors des périodes de forte activité solaire, le bouclier magnétique du Soleil arrête bon nombre de rayons cosmiques. Ces mêmes rayons entraînent la formation de nuages dans notre atmosphère, bloquant les radiations solaires. Or, si l’activité solaire décroît, le rayonnement cosmique atteignant la Terre augmente donc. Lockwood et Fröhlich ont constaté que depuis 20 ans, le rayonnement cosmique frappant notre planète est bien en augmentation. La configuration actuelle n’est donc pas favorable pour que le Soleil puisse agir sur le réchauffement climatique.

Est-ce la fin de cette controverse ? Non, à en croire la récente déclaration de Henrik Svensmark, Directeur du Centre de recherche sur le climat solaire (Copenhague), déclarant à la presse le 14 juillet dernier que « les variations solaires pourraient causer le réchauffement climatique ». Malgré l’accumulation de preuves et d’études sur ces dernières années, le débat autour du réchauffement climatique n’en a donc pas fini d’échauffer les esprits scientifiques.

[1] Lockwood M. & C. Fröhlich. (2007). Recent oppositely directed trends in solar climate forcings and the global mean surface air temperature. Proceedings of the Royal Society A. doi : 10.1098/rspa.2007.1880

Source: http://www.spectrosciences.com/spip.php?breve377

Voir la publication originale de Lockwood et Fröhlich
http://publishing.royalsociety.org/media/proceedings_a/rspa20071880.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culte-de-la-nature.skynetblogs.be
 
Réchauffement climatique : le Soleil n’y est pour rien( Lockwood M. & C. Fröhlich. (2007)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est l'impact du Soleil dans le réchauffement climatique actuel ?
» Réchauffement climatique ou déréglement climatique??!!
» Global Warming (réchauffement climatique)
» Réchauffement climatique...ah bon !!!???
» Le Réchauffement climatique qu'en pensez-vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Réchauffement climatique :: LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE :: L'ACTIVITE SOLAIRE-
Sauter vers: