Le Réchauffement climatique

Espace de discussion regroupant tous les aspects du Réchauffement climatique.Confrontation à l'amiable entre toutes les positions en la matière.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Brise glace Aurora Australis (Mars 2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alain
Admin


Messages : 173
Date d'inscription : 01/03/2008
Localisation : Belgique

MessageSujet: Brise glace Aurora Australis (Mars 2008)   Mar 25 Mar - 23:38

Citation :
Lancement d'une mission scientifique en Antarctique
Par David Fogarty Reuters -
Samedi 22 mars, 10h13SINGAPOUR (Reuters) -
Le brise-glace Aurora Australis a appareillé samedi de Hobart, en Tasmanie, pour une mission scientifique en Antarctique destinée à mesurer l'effet du réchauffement et les capacités d'absorption de CO2 des mers australes.



Des chercheurs australiens, britanniques, français et américains participent à cette mission d'un mois dans les eaux de l'océan Austral, entre l'Australie et l'Antarctique.

"Certaines études récentes suggèrent que l'océan Austral est moins efficace en termes d'absorption de CO2 qu'il ne l'était", a expliqué Steve Rintoul, du CSIRO, le centre australien de recherches scientifiques.

"S'il devait effectivement devenir moins efficace, cela pourrait accélérer le rythme du changement climatique", a-t-il ajouté.

L'objectif des chercheurs est de vérifier ces études par une série de mesures in situ.

La salinité, la température et la composition chimique de l'océan Austral (teneur en dioxyde de carbone, concentrations en gaz CFC chlorofluorocarbonés) vont être passées au crible lors de cette mission scientifique internationale.

L'Aurora Australis est équipé d'un appareil capable d'opérer des prélèvements à une profondeur de 4.500 mètres sous le niveau de la mer.

Les mers australes sont aussi un élément crucial du système des grands courants océaniques qui parcourent la planète et équilibrent les températures moyennes.

Schématiquement, du fait de la banquise et de la glaciation annuelle d'une partie de sa superficie, l'eau en surface près de l'Antarctique est si froide et si salée que sa densité la fait couler vers les fonds océaniques, à l'instar de ce qui se produit dans l'Atlantique-Nord près du Groenland.

Ce phénomène déplace mécaniquement des masses d'eau plus chaude vers le nord, ce qui explique que l'Europe bénéficie d'un climat plus chaud ainsi que le courant marin entre les îles tropicales du Pacifique et l'océan Indien via l'archipel indonésien.

Si ces courants devaient ralentir, voire disparaître, le système climatique mondial serait profondément déréglé.

Version française Henri-Pierre André

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20080322/tsc-environnement-climat-antarctique-011ccfa.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culte-de-la-nature.skynetblogs.be
 
Brise glace Aurora Australis (Mars 2008)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reportages fictifs des médias sur les émeutes au Tibet le 14 mars 2008
» Rempotage semis de mars 2008
» PGMR 2002 en Mars 2008 !
» Rituel d'Ostara commun (vendredi 21 mars 2008)
» Si vous parlez finnois, un réalisateur vous invite en croisière 10 jours en mars à bord d'un brise-glace.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Réchauffement climatique :: LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE :: LES GLACIERS :: L'ANTARCTIQUE (Pôle Sud)-
Sauter vers: